Pied diabétique

Retrouvez toutes les informations ci-dessous !

Connaître les risques « du pied diabétique »

Le diabétique présente des troubles de la sensibilité à la chaleur et au froid.

Il présente également une diminution de la sensation de douleur : il ne perçoit pas les traumatismes pouvant survenir sur le pied et peut se blesser sans s’en apercevoir.

Il présente souvent une sécheresse de la peau provoquant des fissures pouvant être à l’origine d’infections.

Des déformations des pieds entrainant des callosités peuvent survenir et être sources de blessures ultérieures.

Une lésion du pied négligée et insuffisamment prise en charge, peut malheureusement avoir des conséquences graves comme une amputation.

Adopter une bonne hygiène de vie afin d’éviter d’en arriver au stade d’artérite et de neuropathie

Respecter les objectifs glycémiques fixés par le diabétologue

Ne pas fumer, le tabac participant à l’artériosclérose.

Contrôler la tension artérielle

Surveiller le taux de cholestérol

Soigner ses pieds et avoir une hygiène irréprochable

Les pieds, qui peuvent avoir perdu leur sensibilité, sont plus exposés aux blessures.

Soigner ses pieds, avoir une hygiène irréprochable, couper les ongles, avoir des chaussures confortables et consulter régulièrement un podologue limitent les risques de voir survenir des lésions du pied, très préjudiciable pour les diabétiques.

Laver chaque jour les pieds à l’eau tiède et au savon

Bien sécher et essuyer entre les orteils afin d’éviter l’apparition de mycose entre les doigts de pied pouvant provoquer une surinfection

Appliquer une crème hydratante si la peau des pieds est sèche

Poncer les durillons et les cors à la pierre ponce, ou par un podologue spécialisé dans le pied diabétique.

Ce qu’il faut éviter

Eviter les ongles trop courts et de les couper trop vifs (il est conseillé de les limer)

Ne pas utiliser un instrument tranchant pour les cors et durillons

Ne pas prendre de bain de pieds prolongés

Ne pas marcher pieds nus

Les chaussettes

Les changer tous les jours

Eviter de porter des chaussettes neuves plus de 4 heures

Choisir les chaussettes en coton ou en fibres naturelles

Eviter les plis

Nous vous proposons les chaussettes Innov’Activ, spéciales pour pied diabétique, sans couture sur les orteils, avec un élastique réparti sur toute la jambe évitant le garrot et 97% coton.

Les chaussures

Les acheter en fin de journée lorsque les pieds sont le plus enflés

Plusieurs paires sont nécessaires pour varier les appuis et les frottements

Passer la main dans les chaussures avant de les mettre afin de s’assurer de l’absence d’éléments pouvant être sources de traumatismes comme par exemple des cailloux.

Limiter les talons à 4cm de hauteur

Mettre des chaussettes au cours de toutes les saisons, même l’été

Préférez les chaussures à lacets, larges où le pied n’est pas comprimé, surtout au niveau des orteils

Choisir des chaussures souples

Ne pas porter de vieilles chaussures qui peuvent être sources de traumatisme et les jeter

Attention aux chaussures neuves ou mal adaptées

Porter des chaussures qui auront été inspectées avant d’être portées.

Avoir si possible 2 ou 3 paires de chaussures qu’il faut mettre en alternance

Ne pas utiliser de bouillote, de couverture chauffante et éviter les bains chauds car la chaleur augmente le risque de brûlure

Ne pas oublier d’être à jour de sa vaccination antitétanique

Examiner les pieds tous les jours afin de repérer toute lésion

Utiliser un miroir

Se faire aider

Vérifier l’absence de plaie, de durillons, de mycose…

Consulter au moindre doute afin d’éviter gangrène et amputation

Consulter un pédicure pour des soins adaptés au minimum une fois par an. Ce professionnel du soin coupera correctement les ongles et enlèvera les durillons et cors pouvant s’infecter et être responsables d’une plaie difficile à soigner.

Une blessure du pied représente une véritable urgence nécessitant une consultation urgente

Laver à l’eau et au savon de Marseille

Désinfecter la plaie

Consulter un médecin en urgence

Faire un prélèvement bactériologique afin d’identifier le germe en cause et mettre en place une antibiothérapie adaptée

Eviter l’appui du pied

Découper la chaussure si nécessaire

Prévoir un antibiotique à large spectre et des anticoagulants

Mettre la plaie en décharge, soit sur les orteils, mettre une chaussure ouverte. Soit face plantaire, mettre une chaussure de décharge adaptée à la plaie.

 

Toute plaie du pied (frottement, ongles incarnés…) souvent non ressentie, risque de ne pas se cicatriser et évoluer vers une gangrène en quelques heures

10 conseils pour protéger mes pieds :

1. Inspecter tous les jours vos pieds.

6. Acheter des chaussures en fin de journée. Elles doivent être souples et de largeur suffisante. Ne les porter que quelques heures pour les casser, éviter les talons hauts.

2. Signaler immédiatement toute lésion même indolore ou coloration suspecte à votre diabétologue. 

7. Changer vos chaussettes tous les jours. Les choisir en fibres naturelles (coton, laine, fils d’écosse…)

3. Garder les ongles suffisament longs, les couper au carré et arrondir les coins avec une lime en carton, uniquement si vous pouvez atteindre vos pieds.

8. Ne jamais marcher pieds nus.

4. Se laver les pieds chaque jour à l’eau et au savon (5 minutes maximum). Bien les essuyer.

9. Prendre garde aux risques de brûlures (bouillotte, feu, radiateur) ou de gelures.

5. En cas de peau très sèche, appliquer une crème hydratante, tous les jours.

10. Ne pas traiter soi-même durillons, cors et ampoules. Voir un pédicure et lui signaler qu’on est diabétique.

Pour imprimer le document, cliquez ici.